Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

A narutotrad, comme on est cool, et qu'on veut renforcer la communauté narutotradienne, on vous laisse parler de tout et de rien. C'est la cour de récréation ici. Donc faites-vous plaisir.

Modérateur : Ero-modos

Avatar de l’utilisateur
kito
Ninja de Légende
Messages : 5259
Inscription : dim. 05 mars 2006, 12:42

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par kito » dim. 28 juil. 2013, 01:26

Je m'emportai pas c'était surtout pour déconner mon message.
Mais bon comme tu viens de souligner que je faisais un métier de merde là ça va me faire tiquer par contre.

Si ton point de référence pour parler de la pub c'est uniquement ton avis perso et le film 99 Franc c'est loin d'être un bon moyen de se faire une idée sur le métier que je pratique :???: (en plus d'être un chouilla insultant envers mon choix de métier qui fait vivre ma famille).

Mais plutôt que de rentrer dans un débat vieux comme Publicis, je vais plutôt te raconter comment je vois les choses.

Tu parles d'Oasis, ça tombe bien, c'est vrai que c'est un spot plutôt sympa, mais dans ce cas dis moi pourquoi, a ton avis, il y en a pas plus de ce calibre ? Nan parce que rien que sur Youtube tu peux trouver des mecs avec plein de talents et d'humour qui peuvent te sortir des pubs bien plus drôles ou juste plus intelligentes ( je suis sur que tu peux me citer des pubs sérieuses que tu as aimé, perso je pense toujours au pubs Sony Bravia en premier).

C'est pas dur de faire une pub drôle, créative ou intelligente en fait; c'est un peu plus long a définir mais ces pas là que réside le problème.

J'ai choisi de me tourner vers ce monde parce que justement j'étais moi aussi dégoûté de ce que je pouvais voir a la télé (persuadé que je pouvais faire mieux avec juste quelques ajustements). J'ai gardé cet état d'esprit pendant une Bonn partie de mes études, comme beaucoup j'étais effectivement un idéaliste.

J'ai commencé a comprendre comment ça marchait en vrai a mon premier stage en agence.
Comme beaucoup je suis arrivé hyper enthousiaste plein d'idées marrantes et créatives ( c'est pas moi qui le dit :redface: )
Le problème c'est, dans un premier temps, le client. J'essaye pas de nous dédouaner mais si tu as vu 99F alors tu as vu la seule scène réaliste où le concepteur et son DA présentent une pub super originale pour les yahourts qui est rejetée pour une déjà vu 1000 fois).

Bah bossé en tant que pubard c'est faire face à cette frustration tous les jours.
Tu as de superbes idées qui sont tuées dans l'œuf par le vilain client.

Mais depuis que la pub existe pourquoi personne n'a changé ça ? Ça ne peut pas être parce que tous les clients sont des connards? Non.
Car malheureusement le client a souvent raison d'avoir peur d'être original.
Le client connait mieux le consommateur que nous (90% du temps), il sait ce qu'il attend, c'est son boulot. Les bons clients savent même ce que le consommateur attend avant même que ce dernier ne le sache; on a décidé d'appeler ça Marketing :siffle:

Faut pas croire mais il y a une partie très scientifique dans la conception publicitaire, bien sur on le teste notre spot hyper créatif avec notre spot générique. Honnêtement la majorité des réponses je le regarde plus, je laisse les stagiaires faire les bilans parce que je me tappe la tête contre les murs.

Tu vois les pubs MMA ? MAF ? Ou pire : La Matmut ?
Je les hais. Je veux vomir a chaque diffusion. Bah tu sais quoi? Elles font partie des pubs ayants les meilleurs scores sur ces dernières années. Quand j'ai appris ça mon monde c'est littéralement écroulé.

Le consommateur de base veut de la merde, c'est malheureusement un fait avéré.
Ton problème c'est que tu juges la pub en fonction de tes attentes, c'est la première chose qu'on nous demande d'oublier en conception, même quant tu es dans la cible.


Ça fait chier, mais ça nous empêche pas de faire le forcing a u niveau créa sur d'autres points pour compenser et essayer d'avoir un minimum d'originalité (a lagence on fait beaucoup ça sur nos événements où on à plus de libertés).


Je développerai bien un peu plus mais avec tes conneries j'ai plus de batterie sur mon téléphone et ma moitié me traite d'associal :mrgreen:

Sérieusement j'aime mon métier et vous vous en faites une mauvaise image. Je vais pas te sortir qu'on est les victimes mais honnêtement c'est bien plus compliqué que "hey comment va t on prendre les gens pour des cons aujourd'hui Cortex?" "Comme tous les soirs minus! En leur parlant comme s'ils étaient une ménagère de 50 ans complément débile !"



ÉDIT: jviens de voir vos messages entre les deux posts.
Bande de ptits cons, vous voulez me pourrir la soirée en m'énervait en fait :lol: :mrgreen:
_______________

Avatar de l’utilisateur
nataku
Ninja de Légende
Messages : 6024
Inscription : lun. 25 juil. 2005, 03:15
Localisation : Silent Hill

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par nataku » dim. 28 juil. 2013, 01:48

Je te comprends Kito, j'ai été dans la pub pendant 2 ans. ;-) (reconverti dans le jeux-vidéo depuis plusieurs années maintenant)
Pour compléter ce que tu as dit sur le client voici un petit lien "pépite d'or" :

http://www.webagencyfail.com/
Mon âme se compose et décompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.
Image

Avatar de l’utilisateur
kito
Ninja de Légende
Messages : 5259
Inscription : dim. 05 mars 2006, 12:42

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par kito » dim. 28 juil. 2013, 02:08

On est dans le même bateau que le type qui a fait la version pour développeur :mrgreen:

Et encore moi j'ai une chance inouï de bosser avec des clients qui connaissent un peu leur propre clientèle.
Quand tu tombes sur un client de 30 piges, genre vendeur winner, qui te dit "ah mais moi ça me parle pas ça" alors qu'on vend une offre d'assurances à des seniors tu as juste envie de lui faire bouffer tes time sheets :kamool: :rage:

Pas commun ton parcours, ça m'a toujours titillé de rejoindre le marché du JV ou même juste passé chez l'annonceur.
Tu es en market com' chez un éditeur ?
_______________

Avatar de l’utilisateur
nataku
Ninja de Légende
Messages : 6024
Inscription : lun. 25 juil. 2005, 03:15
Localisation : Silent Hill

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par nataku » dim. 28 juil. 2013, 02:27

Nope, directeur artistique 2D/3D low-poly/High. (on fait aussi de la sous-traitance pour des boites d'archi je fais des rendu pré-calculé réaliste.)

Sinon, j'étais chez un gros éditeur il y a quelques semaines et justement à la réunion il y avait un autre studio et l’éditeur en question venait de faire le "trailer " de leur jeu (pour smartphone/Tablette) le mec a sortit "j'ai l'impression d'avoir fait un Triple A" :lol: on sent que l'agence de com de l'éditeur c'est fait plaisir et je confirme que le trailer vends du rêve par rapport au produit réel. ^^
Mon âme se compose et décompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.
Image

Avatar de l’utilisateur
kito
Ninja de Légende
Messages : 5259
Inscription : dim. 05 mars 2006, 12:42

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par kito » dim. 28 juil. 2013, 02:38

Aaah, tu as arrêté par frusration? :mrgreen:
Non parce que la conception cest une chose mais les DA ont le poste le plus "executif" en agence.
Ça me fait mal au coeur a chaque fois de voir mez collegues transformer une superbe idée en un truc immonde parce que "tu gomprends cedt notre plus gros sponsors ctte boiteio faut quon puisse voir le logo a 1km ! et pour la police on veut un truc exotique, tu connais la papyrus?" (véridique).
_______________

Avatar de l’utilisateur
nataku
Ninja de Légende
Messages : 6024
Inscription : lun. 25 juil. 2005, 03:15
Localisation : Silent Hill

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par nataku » dim. 28 juil. 2013, 02:56

Yep la pub mauvaise expérience, mauvaise ambiance, puis j'en avais marre de faire des logos et des affiches, je voulais créer sur quelques choses de plus interactif. (d'ailleurs aujourd'hui on compte même plus les pub fait en 3D sans parler des advergames.)
Mais de toute façon maintenant je préfère la prod dans le jeu-vidéo, ça me permet de m'épanouir question concept. ;-)

Bon dans le jeux-vidéo on a notre lot de client chiant et comme on sous-traite aussi pour les boites d'archi etc, j'aurai des perles à raconter. :lol:
Mon âme se compose et décompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.
Image

Avatar de l’utilisateur
kito
Ninja de Légende
Messages : 5259
Inscription : dim. 05 mars 2006, 12:42

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par kito » dim. 28 juil. 2013, 03:03

Je comprends.
Après pour avoir fais plusieurs agences faut avouer que niveau ambiance et nature du travail ça dépend énormément de ta boite / de tes clients / de la taille des budgets et surtout si tu es en agence à Paris ou en province :lol: :euh:

J'en ai fais deux à la suite c'était le jour et la nuit (marrant quand on sait que la première je travaillais limite plus de nuit :lol: ).
Là j'ai vraiment beaucoup de chance d'être tombé sur des collègues vachement cool et une directrice suffisamment cool pour nous laisser de la marge mais assez "dure" pour nous donner un ennemi commun :lol:

Ce qui a de bien en agence c'est qu'on ne s'ennui pas, quand c'est le cas on la quitte très vite par contre :ange:
_______________

R'iryh
Ninja de Légende
Messages : 5432
Inscription : jeu. 20 avr. 2006, 18:30
Localisation : Tout près d'Angers ^^

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par R'iryh » dim. 28 juil. 2013, 04:35

Si ton point de référence pour parler de la pub c'est uniquement ton avis perso et le film 99 Franc c'est loin d'être un bon moyen de se faire une idée sur le métier que je pratique :???: (en plus d'être un chouilla insultant envers mon choix de métier qui fait vivre ma famille).
Mes références c'est ce que j'subis tout les jours :fr:
Et rassure-toi, question métier de merde, mon père bosse dans une boite qui fait de l'armement et j'ai moi-même à mon petit niveau bossé en temps que distributeur de pubs dans les Boite aux lettres.
Ca va te voila rassuré ? :lol:

C'était plus histoire de t'amener aux réponses que tu as apporté dans ton paragraphe qu'autre chose c'te mini-troll. J'y reviendrais demain parce que là il est un peu tard.

En gros la question que j'poserais ensuite sera du type : A quoi servent au juste les publicitaires et leur superbe créativité si c'est pour retourner les mêmes concept jusqu’à l'overdose parce que le con somateur de base a peur du changement ? (C'est vrai après tout, on peut légitimement se poser la question)
Et du coup, comment ça se vie au quotidien pour un créatif ? (Bon t'as déjà partiellement répondu puisque t'as dit que tu compensais comme tu pouvais ailleurs).

Je trouve ça intéressant comme sujet, c'est pour ça que j'viens piquer un peu dessus. Et t'as abordé plusieurs point intéressant. Même si je savais déjà qqs petites choses dans tout ce que tu as dit.
Et d'ailleurs Nataku aussi c'est intéressant. J'me représente pas très bien ton métier encore ni même ce que tu fais exactement mais si j'vous laisse parler encore un peu, ça devrait venir :lol:

Mais bref, on verra tout ça demain.
ImageImageImageImageImage
'Tain, y sont cool mes 'tits monstres :3

Avatar de l’utilisateur
Shinfei
Ninja de Légende
Messages : 6403
Inscription : mer. 03 août 2005, 13:29
Localisation : Sous la couette avec Zion ^_^

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par Shinfei » dim. 28 juil. 2013, 09:07

Les burger ca vous donne envie d'ecrire vous :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
kito
Ninja de Légende
Messages : 5259
Inscription : dim. 05 mars 2006, 12:42

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par kito » dim. 28 juil. 2013, 13:59

Bah typiquement moi je suis sensé bosser en tandem avec quelqu'un comme Nataku sur une bonne partie d'un projet.
Mon cas est un peu particulier car je fais un peu de stratégie aussi donc je bosse également avec les commerciaux.

La créativité tu peux en trouver dans tous les métiers et elle intervient aussi dans la stratégie publicitaire et ça c'est quelque chose que les nons-pubars ne connaissent pas (principalement parce que c'est moins sexy).

Tu fais pas appel à une agence pour avoir un fichier JPEG d'un visuel (il y a des agences qui font que de l'exécution mais c'est une minorité et ça ne m'intéresse pas), un client viens nous voir pour monter une stratégie. Du coup la créativité du pubar arrive également dans la réflexion stratégique:
- Le client arrive (quand il est sérieux) avec un brief (client) qui est un peu la bible informative pour nous, ça contient ses chiffres, ses objectifs, sa demande parfois une veille de la concurrence (sinon c'est aux stagiaires de s'y coller :mrgreen: )
- Suite à ça les commerciaux (a.k.a chef de publicité ou chef de projet) réalisent le brief agence qui va être en gros une synthèse de ce que nous a donné le client pour l'envoyer aux créas (concepteur et D.A); là en gros ça rassemble les thèmes principaux de la créa, les éléments nécessaires à faire transcrire & co, mais aussi les différents supports dont on aura besoin car le chef de pub doit aussi réaliser le plan média (parmi beaucoup d'autres choses), c'est lui qui définit quand on va communiquer, via quel supports (TV, presse, web...) et comment.

Donc le client n'arrive pas à l'agence en disant "je veux un spot de 30 sec qui passera en prime time de juillet à août avec une petite fille et son papa en personnages & voici le script"


Donc forcément entre ce que le client attend et ce qu'on lui propose il y a un gouffre et la créativité du pubar c'est d'essayer de jouer avec les contraintes pour qu'au final ça soit le moins moche possible :mrgreen:



Mais pour revenir a ta question de base je crois que c'est surtout un amalgame de ta part. Pour toi créativité publicitaire = pub qui te plait.
Hors il y a plein de pubs que personnellement je n'aime pas et qui sont pourtant très créative (pas le meilleur exemple mais j'arrive pas à penser à une autre : http://www.youtube.com/watch?v=7t1K_TYWk2Y ).
Là encore c'est difficile de définir la créativité car le format nous impose beaucoup de contraintes notamment en terme de budget et de temps: il y a peu de place pour la créativité quand tu as 30 secondes (grand max) pour donner ton message, inclure les réglementations, rester politiquement correct, ne pas faire de plagiat...etc.
C'est pour ça que la radio est détestée tout autant que la TV pas les anti-pubs. Quand tu ne peux jouer que sur un seul sens ça limite fortement ta marge de manoeuvre (la seule marque qui s'en sort bien là dessus c'est la bière Hoegaarden ; je sais pas si tu aimes le spot mais ça par exemple c'est créatif et original).



Moi je fais assez peu de vidéo, et la radio la plupart du temps c'est intégré à mon plan média mais c'est jamais le coeur de ma campagne donc je suis pas le mieux placé pour défendre ces deux médias surtout que c'est plus facile de faire preuve de créativité quand tu as un client comme celui ci plutôt que ça :euh:
C'est pas pour rien que les pubars sautent sur les chaque nouvelles tendances (genre le flashmob) car niveau event et marketing alternatif tu as beaucoup moins de points de références et donc tu peux plus facilement sortir du cadre alors qu'avec le média TV tu as des points que tu ne peux pas zapper car c'est ce que ton client et ton consommateur attendent de toi et c'est à l'agence d'essayer de trouver une formule permettant d'ajouter un peu de créativité dans tout ça.


Je finirai par un point essentiel : la publicité ne se doit pas d'être constamment créative ou plutôt originale.
Déjà parce que ça gâcherait tout en devenant une norme mais aussi parce que ce n'est pas toujours nécessaire. J'ai un gros client, une assurance, qui fait de la com' institutionnelle pure et à des objectifs très précis. Lui il ne demande pas d'originalité, il n'en a pas besoin et surtout ça ne s'y prête pas; lui il veut de la créativité en conception, pour trouver LE message qu'il faut ou LE dispositif qu'il faut.
Si tu vends de la lessive ta cible en a rien à foutre d'avoir un scénario béton ou une nouvelle technique de com', elle veut un message clair qui va la convaincre que c'est ce qu'il y a de mieux pour elle (bon après la lessive c'est typiquement un exemple pas sexy du tout mais qui pourtant à forgée la publicité )



Désolé c'était très décousu, je laisse Nataku combler les blancs :redface:
_______________

Avatar de l’utilisateur
nataku
Ninja de Légende
Messages : 6024
Inscription : lun. 25 juil. 2005, 03:15
Localisation : Silent Hill

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par nataku » dim. 28 juil. 2013, 15:38

T'as très bien résumé, dans le jeux-vidéo c'est pareil la qualité d'un jeu va beaucoup dépendre du budget/du temps de prod/et le GDD.

Parfois il y a des clients qui téléphone et veulent un MMO pour 15 000 euros quoi. :lol: j'en ai d'autre (genre agence immo/mairie) qui veulent qu'on modélise une ville entière pour 5 000 euros et le plus rapidement possible ça va de soit, avec la phrase qui me fait tiquer à chaque fois:

"Mais c'est de la 3D c'est facile pour vous, c'est le logiciel qui fait tout" (foiré va :redface: )

De toute façon même dans la pub je l'ai vu, il y a toujours eu cette barrière entre la demande du client et comment techniquement on va la réaliser.
Le client ne sait pas du tout comment ça marche, du coup il va te donner un budget et un délais souvent fantaisiste. (et maintenant ils jouent sur le fait que c'est la "Crise" pour te faire baisser tes tarifs)

Et comme pour la pub c'est pour ça qu'on se retrouve avec un paquet de jeux moisi parce que les budgets sont serrés et le temps de prod très court (pour coller au budget ça va s'en dire) beaucoup de studio français auto-finance leur prod et sont donc très limité ( petite trésorerie, c'est pour ça qu'elles se tournent principalement sur les jeux smartphone, moins chère à développer), souvent elles coulent derrière, rien que pour le premier trimestre de 2013 il y a eu 15 studio français qui on coulé.

Pourquoi croyez vous que Qu'Arcane a pu faire Dishonored? et Dontnod Remember me? ils ont des éditeurs (genre Bethesda pour Arkane) ou un investisseur privé pour les financer, mais ça, par rapport aux nombres de studio français c'est une goutte d'eau, croyez moi c'est tout les studio français qui aimeraient (et on la capacité en plus, technique, artistique etc) de sortir des Triple A, c'est juste qu'en France on a pas les moyens. (ou plutôt on les mets pas.)

Les clients qui ont les moyens préfèrent développer un "Poney Adventure" ou une simulation pour devenir ostréiculteur parce qu'ils sont sur de vendre leur jeu. En France les investisseurs ne prennent aucun risque. (et c'est pour ça que beaucoup de graphiste français quitte la France, parce que les projets sont plus intéressants à l'étranger (et parfois/souvent mieux payé)

Enfin je m'égare. Mais oui tout dépends de ton client, comme Kito, heureusement j'ai des clients qui connaissent le métier et c'est tout de suite plus simple, rien que pour le langage technique.
Mon âme se compose et décompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.
Image

R'iryh
Ninja de Légende
Messages : 5432
Inscription : jeu. 20 avr. 2006, 18:30
Localisation : Tout près d'Angers ^^

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par R'iryh » dim. 28 juil. 2013, 22:56

Pour toi créativité publicitaire = pub qui te plait.
Hmm, non c'est pas ce que j'entendais par là.

Une pub non créative est une pub qui est un strict (ou presque) copier-coller de ce qu'on voit d'habitude.
Comme ça me plait a peu prêt jamais, la question de mon gout n'as rien à voir là dedans.

Les pubs de lessive en sont un parfait exemple mais aussi les pubs de voitures, les pubs de parfums, les pubs de bouffe.

On voit toujours les mêmes choses, mis en scène de la même manière avec les mêmes personnages et les mêmes musiques.

Tant et si bien que quand ce genre de spot tombe, en 5 secondes tu sais déjà de quoi ça va parler et tu changes déjà de chaine de lassitude. (Enfin dans mon cas, j'suis rendu à éteindre purement et simplement la télé au moment de la coupure pub parce que j'suis coupé dans l'élan de mon film.)

Les jolies pubs BN et Sony que tu m'as montrée sont très bien mais... On voit ça où franchement ? :lol:
Je dois pas regarder les bonnes chaines à la bonne heure ou pire... Pas le bon média :euh:
Je finirai par un point essentiel : la publicité ne se doit pas d'être constamment créative ou plutôt originale.
Bien sûr, déjà parce que c'est impossible d'être constamment original.
Mais sans aller jusqu’à l’extrême du tout neuf, j'ai plutôt l'impression de voir que du vieux essoré jusqu’à la moelle.
Quand t'es rendu à savoir quel va être le type de produit dès les premières secondes de pub, c'est quand même fatiguant pour celui qui se fait abrutir par le matraquage en question. En plus d'être une perte pour le vendeur quelque part, parce que les 25 secondes derrière ne sont finalement que du vulgaire remplissage en attendant l'annonce fatidique de la marque.

Je donne un exemple fictif tout bête mais : Pourquoi les pubs de parfum c'est toujours un mannequin squelettique qui marche à pas amples vers son flacon ?
Si elle marche pas, elle rêve à la fenêtre. Bien sûr la musique est immédiatement identifiable et elle est en robe de soirée ample.
C'est con comme exemple mais je pense que vous voyez l'idée.

Qu'est-ce qui pousse les publicitaires à ne strictement jamais sortir de se schéma ultra précis ?
C'est vraiment la seule mise en scène possible qui fonctionne de l'univers ?

Je trouve ça très étrange et c'est pour ce genre de trucs que j'me demande (très naïvement bien sûr) : "Mais y sont payés à faire quoi les mecs ? Changer la couleur de la robe et des canapés ou quoi ? :heink2: "

C'est pour ça que ça m’intéresse votre point de vue parce que, ça permet de sortir des préjugés (j'ai horreur des préjugés, j'aime bien les éliminer :mrgreen: ) que j'me suis forgé.
Mais faut dire aussi que ça aide pas de pas être aigris quand on est assailli à longueur de journée par des trucs abrutissants avec des messages si primaires qu'ils font pâlir de jalousie les concepteurs de Expendables ( :ange: ).

Le plus grand ennemi de la pub c'est son immonde surquantité et omniprésence surtout, au point d'en faire une complète indigestion.

Mais tout ça c'est très intéressant comme sujet.

Par contre je digresse un peu aussi mais :
Les clients qui ont les moyens préfèrent développer un "Poney Adventure" ou une simulation pour devenir ostréiculteur parce qu'ils sont sur de vendre leur jeu. En France les investisseurs ne prennent aucun risque.
Comment c'est possible ça ? J'veux dire, j'ai vu un reportage qui disait la même chose et qui montrait même les boites qui produisaient genre les jeux de pétanques.
Mais comment que quoi ?
Je veux dire... Comment ça peut être aussi rentable ? Y a tant de gens que ça pour acheter ce genre de trucs ?
Je serais curieux de connaitre le profil type des gens qui achètent les jeux de pétanques, de pêche ou de simulation de tracteur franchement... :hein:
Parce que là, ça m'en bouche un coin.
ImageImageImageImageImage
'Tain, y sont cool mes 'tits monstres :3

Avatar de l’utilisateur
kito
Ninja de Légende
Messages : 5259
Inscription : dim. 05 mars 2006, 12:42

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par kito » lun. 29 juil. 2013, 00:12

Je pense que tu es arrivé à un stade où tu as du mal à voir les pubs créatives et que tu gardes une seule image pour tel ou tel marché; suremment à cause de toutes ces pubs qui sont effectivement toujours sur le même thèmes, les pubs génériques en gros.

Et je suis pas d'accord parce que justement le parfum et les voitures même s'il y a beaucoup de points communs (en même temps va vendre une odeur avec des images...) sont très variées.

Je vais te le prouver avec l'aide de ma ravissante assistante Youtube ( :mrgreen: )

Quand tu penses à une pub pour le parfum tu penses à ça j'imagine: Lancôme (je la déteste, principalement pour les mêmes raisons que toi); ou pire : Givenchy (c'est mauvais à tous les niveaux, réal, musique, maquillage...etc)
Moi perso je sais pas si c'est parce que je bosse dans la pub mais je préfère penser à : Kenzo,Cacharel(j'adore cette pub), ou même Paco Rabane alors que j'aime pas du tout ce parfum et encore moins le message qu'il fait passer dans cette pub mais jamais tu en verras une comme celle là ailleurs et c'est super bien foutu.

Pareil pour les voitures.
J'ai pas d'idées en tête pour t'en trouver une générique mais en voici quelques unes qui ne partage pas du tout le même univers:
Dacia, Citroën(je l'aime pas perso, je déteste l'agence en plus, mais c'est pas le genre de scénario que tu vois habituellement pour des bagnoles), ou Chevrolet ( :kamool: :kamool: :kamool: )

Je pourrais faire ça toute la journée pour la plupart des secteurs, sauf effectivement tout ce qui est produit de premières nécessités/ménagers, où le consommateur refuse l'originalité (je l'ai vu de mes propres yeux lors des tests malheureusement; la majorité de la population est stupide c'est malheureux).



Et non on est pas payé à rien foutre car comme je l'ai dit plus tôt on est pas juste là pour écrire trois ligne et envoyer ça à la prod.
Surtout que quand tu fais une campagne tu as pas juste l'unique spot à penser (en plus vous vous avez la version courte re-touchée; je sais pas si vous avez suivit la campagne Les Dumas de Bouygues mais leur pub sont un massacre au produit un-cut qui avait été diffusé sur le web par exemple).


PS: en parlant de parfum ça me rappel un des spots sur lequel j'ai bossé quand j'étais stagiaire; où justement on a joué sur les codes génériques des pubs que j'ai montré plus tôt (la jolie donzelle qui fait vibrer ses sens) pour un marché qui n'a rien à voir (ou presque) lui même attaqué par beaucoup de clichés.
Essaye de ne pas lire le titre de la vidéo pour te garder la surprise :redface: Divine - ???
_______________

Avatar de l’utilisateur
nataku
Ninja de Légende
Messages : 6024
Inscription : lun. 25 juil. 2005, 03:15
Localisation : Silent Hill

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par nataku » lun. 29 juil. 2013, 13:44

Comment c'est possible ça ? J'veux dire, j'ai vu un reportage qui disait la même chose et qui montrait même les boites qui produisaient genre les jeux de pétanques.
Mais comment que quoi ?
Je veux dire... Comment ça peut être aussi rentable ? Y a tant de gens que ça pour acheter ce genre de trucs ?
Je serais curieux de connaitre le profil type des gens qui achètent les jeux de pétanques, de pêche ou de simulation de tracteur franchement... :hein:
Parce que là, ça m'en bouche un coin.
Ha non mais c'est un mystère pour moi aussi. :lol:
Après je doute pas que dans leur domaine genre simulation chasse & pêche le jeu doit être remarquablement bien foutu, fin je sais pas, j'ai pas de réponse. :hein:

Kito: nous la fait pas, c'est toi qui a pondu la pub pour la lessive. :redface:

Sinon je suis assez d'accords pour dire que c'est dommage que les "meilleurs" pub ne passe pas à la télé (en tout cas en France) je me souviens par exemple de cette pub pour Lacoste fait par un studio français mais qui n'a jamais été montré sur nos écrans. (c'est du full 3D)
http://www.youtube.com/watch?v=_-k6y7rdgkE
Mon âme se compose et décompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.
Image

Avatar de l’utilisateur
nataku
Ninja de Légende
Messages : 6024
Inscription : lun. 25 juil. 2005, 03:15
Localisation : Silent Hill

Re: Culture pub : réclames débiles d'hier et d'aujourd'hui

Message par nataku » mer. 14 août 2013, 19:20

Un petit troll fait par un type du milieu:

http://www.monpapaestungeek.fr/wordpres ... inaire.jpg
Mon âme se compose et décompose
comme un puzzle mélancolique...
dont chaque pièce a sa propre tristesse.
Image

Répondre